Contexte :

«L’imagination est plus importante que la connaissance», disait Einstein.

Ce jeu permet d’imaginer, puisqu’il met à la disposition des participants une infinité de matériel. Le but : s’en servir pour créer une œuvre d’art en relief.

 

Matériel :

  • Des éléments trouvés dans la nature : feuilles et branches d’arbres, marrons, champignons, pommes de pin, etc.
  • Du matériel de récupération.
  • Du matériel d’art plastique : de la peinture à doigts, de la gouache, des grandes feuilles, de la colle, des pinceaux, des rouleaux, des pailles, du scotch, une loupe, etc.

 

Conseils d’installation :

  • Les éléments de la nature doivent être installés de manière à être attirants et accessibles.
  • Il est important de les disposer de manière agréable à l’œil, mais sans les transformer en une installation qu’on n’ose pas déranger.
  • Il faut éviter que certains éléments en cachent d’autres, ou qu’ils s’empilent.

 

Quelques expériences pour jouer :

 

  • Les enfants peuvent manipuler la matière brute. Observer, toucher, mélanger, superposer, disposer, agencer les éléments issus de la nature, avec ou sans le matériel d’art plastique.
  • Ils peuvent choisir d’en faire une œuvre d’art en appliquant le résultat de leurs expérimentations sur une feuille de papier, une toile, etc. C’est alors l’occasion de mêler la peinture, la colle, le scotch, les pailles, les gommettes, etc. à l’opération.
  • Au fil de leur inspiration, les enfants peuvent imaginer une œuvre, une fresque, une histoire, un jeu… Et l’exprimer sur leur canevas.
  • Ils peuvent exposer leurs œuvres, contempler celles de leurs camarades, avec ou sans la loupe, recommencer, recréer, réinventer le résultat.

 

Pour les plus petits et ceux qui bougent :

 

  • Mettre à disposition des éléments plus aisés à manipuler pour les mains de bébés ou pour ceux dont la motricité est limitée. Par exemple : des éponges à la place des pinceaux.
  • Dans d’autres environnements : l’installation peut être transportée à l’extérieur, la nature, le jardin, la ville, les murs peuvent se substituer aux feuilles de papier.

 

La proposition pédagogique :

 

  • Découvrir la nature de manière perceptive (ses couleurs, ses odeurs, les bruits de la manipulation) et de manière cognitive et intellectuelle (en apprenant les noms des différents éléments, en réalisant que les feuilles et les branches viennent d’un arbre, que les fruits et les fleurs poussent, etc.)
  • S’entrainer à manipuler. On peut transvaser les éléments de la nature, manier le pinceau, la colle, la loupe.
  • S’appliquer et s’intéresser aux détails de son œuvre avec habilité et concentration.
  • Développer ses instincts créatifs. Les enfants qui choisissent de réaliser une œuvre d’art peuvent représenter une forme existante ou s’exprimer dans l’art abstrait.
  • Laisser libre cours à une liberté artistique totale, laisser son imagination et sa créativité s’exprimer sans censure, sans limite.