Les jeux permettent un certain nombre d’apprentissages et d’acquisitions de compétences. J’entends souvent les adultes dire à leurs enfants : « tu tâcheras de bien travailler… » ou certains enseignants ou parents dire aux enfants « tu n’es pas à l’école pour jouer… »

 

Or, ils se trompent. Les affects positifs, le plaisir, le jeu favorisent les apprentissages par l’enfant comme par l’adulte. Les neurosciences mettent ainsi en évidence que les compétences de mémorisation sont favorisées par l’envie d’apprendre et l’intérêt pour un sujet, une matière.

Je vous propose ainsi de découvrir un jeu dans toute sa richesse et sa complexité : le Pic pic garden.

Ce jeu de plateau peut être proposé aux enfants dès 4/5 ans. Il faudra ainsi adapter les règles et les consignes en fonction de l’âge des enfants. Ce jeu de plateau est aussi dit « jeu à règles ». Il va permettre aux enfants comme aux adultes de développer leurs habiletés sociales.

Il faudra décider de celui qui commence et laisser parfois son tour, ce qui n’est pas toujours évident à comprendre et accepter. Vous devrez aussi déterminer le sens, donc l’ordre des joueurs et vous y tenir.

Quand tous les trésors sont placés sur le plateau et cachés par les cartes prévues à cet effet, vous devrez ainsi prendre un temps pour lire, expliquer et comprendre la consigne.

Pour le tout petit, optez pour une consigne simple dans un premier temps, et ne rajoutez pas les cartes défis.

L’enfant devra ainsi retrouver les trésors, mémoriser les emplacements des trésors, trouvez fortuitement, et élaborer des stratégies pour les retrouver sans tomber sur une autre carte.

Toutes les fonctions exécutives sont ainsi mises à l’épreuve. L’enfant doit :

  • être concentré et attentif
  • mémoriser
  • inhiber
  • élaborer des stratégies pour résoudre un problème.

D’un point de vu affectif, il doit apprendre à gérer ses émotions mises à mal par une envie impérieuse de gagner. Plus il se sent frustré, en colère ou en échec, plus ses émotions entravent sa capacité à mémoriser les informations. Vous devrez ainsi l’accompagner dans le contrôle de soi via la respiration et la réassurance verbale. N’hésitez pas à féliciter votre enfant de toutes ces étapes qu’il franchit plus ou moins facilement.

Quand il a suffisamment progressé dans toutes ces compétences de base, vous pourrez amener une difficulté supplémentaire.

Avec la carte des saisons, l’enfant fait faire ¼ de tour au plateau. Il devra réaliser une rotation mentale qui l’amènera à travailler sur son organisation spatiale et corporelle. Il devra aussi faire preuve de bonnes capacités de flexibilité mentale pour ne pas maintenir un schéma de réponse mais le changer en fonction du changement de position des pièces sur le plateau.

Avec le voleur, le jardinier ou le cadeau, votre enfant devra apprendre à gérer ses émotions. Il sera certainement en proie à un sentiment de colère, de frustration ou d’injustice. Il devra se réjouir pour les autres et se dire que la prochaine fois, ce sera son tour. Ses habiletés sociales sont ainsi mises à rude épreuve.

Enfin, avec les cartes « super engins », il devra élaborer de nouvelles stratégies pour retrouver le trésor convoité !

Vous conviendrez ainsi que jouer n’est pas si simple ! A présent, à vous de vous mettre au travail, ce qui est bon pour votre enfant est bon pour vous aussi !!!