Lors des premiers mois de vie de l’enfant, les bras et les mains bougent spontanément, sans contrôle de sa part, mais davantage guidé par les ajustements toniques de son corps face aux stimuli extérieurs (bruits, sensations diverses, …) et intérieurs (de faim, de douleur, d’apaisement, etc…).

Les gestes sont dits réflexes et instinctifs. Progressivement, l’œil va croiser le passage de la main et cette rencontre va se répéter et déboucher sur les 1ères coordination oculo manuelles volontaires !

Le développement neurologique du bébé va dans le même temps lui donner dans un 1er temps une préhension par contact ; lorsque sa main et ses doigts sentiront un objet, ils s’agripperont à lui pour le prendre.

Ensuite, une motricité devenant de plus en plus volontaire et dirigée vers un objectif va s’organiser et nous parlerons alors de préhension visuellement guidée ! L’œil de l’enfant commandera le mouvement de la main pour attraper et mettre ailleurs. Au départ, il lancera, puis lâchera et enfin déposera avec minutie ! Les manipulations seront alors de plus en plus précises.