A votre avis ?:

 

  1. a) Vrai ou Faux: La motricité du bébé âgé de 0 à 3 mois est appelée « Réflexe ».  

 

  1. b) Vrai ou Faux: La motricité manuelle ne dépend pas de la vue, ni du tact.   

 

  1. c) Vrai ou Faux : Chez les bébés âgés de plus de 3 mois, le tonus est plus élevé dans les membres que pour l’axe du corps.

 

La motricité manuelle est ce qui permet au bébé d’explorer son environnement et d’effectuer des tâches de plus en plus précises. Il est important d’accompagner le développement de cette fonction dès le plus jeune âge afin que l’enfant puisse par la suite être plus à l’aise dans les activités du quotidien.

La motricité manuelle volontaire émerge entre 3 mois et 2 ans puis se perfectionne et se précise dans les âges supérieurs.

 In utéro, le bébé présente une motricité manuelle très hasardeuse (agrippement du cordon) cette motricité n’est pas volontaire mais réflexe et elle le sera jusqu’à ses 3 mois.

De 0 à 3 mois, le bébé va alors agripper ce qui lui est déposé directement dans la main c’est le réflexe appelé :  le «grasping».  Il aura d’ailleurs des difficultés à lâcher l’objet.

A partir de 3 / 4 mois,

La motricité globale et fine devient volontaire c’est à dire, le bébé acquiert progressivement le contrôle de sa motricité. De manière concomitante avec cette évolution du contrôle moteur, le tonus s’inverse, auparavant, les membres étaient très toniques et l’axe du corps plutôt souple. Or, à partir de 3 mois, la baisse du tonus dans les membres va leur permettre de se déployer dans les différents plans de l’espace et donc de se diriger plus facilement vers un objet. D’ailleurs les doigts gagnent également en mobilité.

Dans un premier temps, le bébé parvient à attraper un objet placé dans sa main. La prise de l’objet se fait « au contact», ce dernier est rapidement lâché.

Par la suite, le bébé utilisera une prise « pleine », en effet, la totalité de la main est refermée sur l’objet, ce dernier ayant été saisi volontairement.  Ce type de prise ne permet pas une exploration, ni une utilisation fine de l’objet, cependant elle permet de le tenir et souvent de l’amener à la bouche.

Par la suite, le nombre de doigts utilisés pour saisir les objets va diminuer jusqu’à se limiter à deux, c’est l’émergence de la pince pouce/ index. C’est une prise de précision qui va permettre d’effectuer des activités très fines.

 

Il est important également de savoir que l’évolution de la motricité manuelle va de pair avec le développement des capacités sensorielles telles que le tact et la vue. Cette motricité peut être encouragée et guidée à tout âge par des activités diverses et variées de modelage, de construction, de graphisme….

 

Les premiers mois de vie, vous pouvez proposer des hochets de taille, formes et textures différentes. Quand la motricité se fait plus volontaire, le portique d’activités intéressera votre enfant et permettra d’affiner la motricité globale de son bras ainsi que la motricité fine de sa main.

Vous pourrez aussi mettre à sa disposition des cubes, des objets de construction, des boites à formes comme la maison d’activités Poulette Zigolos. Les jeux peuvent faire l’objet de détournement. Les formes seront mises à la disposition de votre enfant lorsqu’il ne tiendra pas encore assis, puis la boite pourra lui être proposée lorsqu’il se mettra assis.

Viendra progressivement la table d’activité, le maxi looping activité.

 

Qu’avez vous retenu?:

 

  1. a) La motricité du bébé âgé de 0 à 3 mois est appelée «Réflexe». Vrai               ou           Faux

 

  1. b) La motricité manuelle ne dépend pas de la vue, ni du tact.  Vrai        ou      Faux

 

  1. c) Chez les bébés âgés de plus de 3 mois, le tonus est plus élevé dans les membres que pour l’axe du corps. Vrai     ou     Faux