Beaucoup de parents d’enfants de 10 à 18 mois, se posent la question suivante : « est-ce bien si je tiens les mains de mon enfant pour le faire marcher ? ». En le faisant, ils pensent en effet l’aider dans cet apprentissage et de plus, leur enfant les sollicite et prend l’habitude.

Quelques explications s’imposent : le développement tonico postural de l’enfant passe par des étapes qu’il est important de respecter et qui sont propres à chaque enfant. Les retournements dos-ventre puis ventre-dos, le rampé, le 4 pattes, la station débout et enfin la marche peuvent varier dans leur âge d’acquisition d’un enfant à un autre. Un enfant peut aussi ne pas passer par l’une des étapes…

Mais chaque étape psychomotrice spontanée et autonome faite par l’enfant aura son importance dans sa stabilité future en tant que marcheur. Il est donc essentiel de le laisser trouver ses équilibres statiques et dynamiques par des appuis au mur, aux meubles, aux jeux car il sera l’acteur de sa motricité !