Contexte :

«Tout art est une imitation de la nature» (Sénèque)

Ce jeu pousse à l’imitation, à partir d’une palette d’illustrations

Matériel à prévoir :

  • Des photos, des illustrations, des dessins, des œuvres d’art.
  • Du papier Brisol ou canson, ou encore du papier collant double-face.

Installation :

  • Simplement coller les visuels sur le papier, de manière à les rendre tous visibles pour les participants.

Quelques expériences :

  • Avant tout imiter, singer, reproduire les expressions faciales, les grimaces, les positions du corps.
  • Imiter par assimilation : un bruit s’il y a un mouvement, un cri si c’est un animaux qui est représenté.
  • Deviner : à partir des imitations gestuelles ou bruitées. Quel visuel est imité ?
  • Mémoriser et interpréter, en à terme, associer les gestes/bruits aux sujets représentés dans les images.

 

Pour les plus petits et ceux qui bougent moins :

  • Si contenter d’imiter, inutile de deviner.
  • Se concentrer sur les éléments de la nature représentés, et sur les bruits plutôt que les gestes.

 

Proposition pédagogique :

  • Découvrir quels sons et quels gestes correspondent à quoi : animaux, véhicules, machines, etc.
  • Mémoriser grâce à l’assimilation, à l’imitation, à la répétition.
  • S’exprimer, se donner en spectacle, vaincre sa timidité (si on veut !)
  • Travailler sa motricité libre.
  • Mettre en scène sa vision propre, son interprétation individuelle, des bruits et gestes d’imitation.